Assurance vie : Conseils d’expert
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn

 

    

 

 

NOS RECOMMANDATIONS POUR UNE ASSURANCE VIE PERFORMANTE

 
Découvrez quelques conseils choisir votre assurance-vie et la gérer de la meilleure façon .
Plusieurs paramètres doivent entrés en ligne de compte mais le bon sens doit toujours l’emporter.

 
 
Offre Assurance Vie Haut de Gamme
 

SELECTIONNER VOTRE ASSURANCE VIE EN FONCTION DU FONDS EUROS


Le rendement du fonds euros d’une assurance-vie a un rôle prépondérant dans la détermination du rendement global de votre contrat dans le cadre d’une gestion sécuritaire ou même équilibrée.

Le choix de la compagnie d’assurance est majeur ; toutefois le choix d’un fonds euros doit s’opérer en toute connaissance de cause.

Généralement, il n’est pas difficile de trouver un contrat dont le rendement du fonds euros se situe historiquement parmi les meilleurs du classement. Mais cette performance historique ne doit pas être le seul critère dans le choix d’une assurance-vie. Nous vous conseillons de prendre en compte d’autres paramètres: frais, choix étendu d’unités de compte, qualité du traitement administratif, possibilité de déléguer la gestion aux meilleures sociétés de gestion, … . Les meilleures assurances-vies du marché sont à la fois performantes et proposent des services associés de qualité.

Au cours des dernières années, avec la baisse des principaux directeurs, la performance a eu tendance à s’infléchir. Néanmoins, une reprise économique pourrait permettre la remontée des fonds euro.
 
 

BIEN GÉRER LA FISCALITÉ DE VOTRE ASSURANCE VIE


Lors d’un retrait partiel ou total, 2 choix sont proposés: intégrer les produits à sa déclaration de revenus ou choisir le prélèvement libératoire. Par défaut l’intégration aux revenus est effectuée. Pour faire ce choix, il faut tenir compte de son taux marginal d’imposition ; si celui-ci est supérieur au prélèvement libératoire (fonction de l’antériorité du contrat), il faut évidemment opter pour le prélèvement libératoire.

Ce calcul doit être réalisé de façon régulière. Découvrez la Fiscalité de l’assurance vie.
 
 

NE PIEGEZ PAS VOTRE CONJOINT


Les couples doivent se montrer prudents lors de la souscription d’une assurance-vie. Ainsi si le couple est marié sous le régime de la communauté de biens, le contrat est souscrit avec l’argent de la communauté. Supposons que Madame, bénéficiaire de l’assurance-vie, décède avant Monsieur, assuré. Alors la moitié du contrat tombera dans la communauté.

Si le couple a des enfants, héritiers directs, ils toucheront d’avantage au décès du premier parent mais devront s’acquitter d’impôts supplémentaires.

Pour éviter cela, nous vous conseillons 2 solutions. La première est de souscrire une assurance-vie au profit des deux époux avec dénouement au premier décès. La seconde est d’insérer une clause de préciput dans le contrat de mariage qui permettra de sortir le contrat d’assurance-vie de la succession.
 

PREVENIR LES BENEFICIAIRES DE L’ASSURANCE VIE


Même si les assureurs ont l’obligation depuis 2006 de retrouver les bénéficiaires d’un contrat d’assurance-vie, il est essentiel de prévenir le bénéficiaire du contrat de son existence. Faute d’avoir prévenu les bénéficiaires, beaucoup de contrats tombent malheureusement en déshérence.
 
 

FAIRE UN BILAN A L’APPROCHE DES 70 ANS


L’assurance bénéficie d’un avantage successoral majeur pour les primes versées avant 70 ans : abattement de 152 500 euros. Cet abattement est applicable par bénéficiaire. A l’approche des 70 ans, il est nécessaire de faire un bilan de ses actifs de manière à optimiser les abattements successoraux. Contrairement, à ce qu’on pourrait, il peut être également plus opportun de verser après 70ans.
 
 

SOUSCRIRE PLUSIEURS ASSURANCES VIE


Nous conseillons de souscrire à plusieurs contrats. La souscription à plusieurs contrats peut permettre au bénéficiaire de premier rang, lors du décès du souscripteur, de « piloter » la succession. Le bénéficiaire de premier rang pourra ainsi disposer d’une meilleure marge de manœuvre.

Ainsi, en fonction de ses besoins et des besoins des bénéficiaires de second rang, le bénéficiaire de 1er rang pourra renoncer à certains contrats pour laisser les bénéficiaires de second rang percevoir l’épargne dont il n’a pas réellement besoin, dans le cadre d’un régime très favorable.
 
 

OPTER POUR UNE DUREE VIAGERE


La durée d’une assurance-vie peut être soit déterminée soit viagère ; dans ce dernier cas le contrat dure alors jusqu’au retrait total ou au décès de l’assuré. La durée viagère est l’option la plus intéressante car elle garantit la pérennité des conditions du contrat à vie. Tandis que si l’assurance-vie est à durée déterminée, une fois le terme atteint, l’assureur peut la clôturer. Ce qui pourrait être gênant à l’avenir si le cadre fiscal de l’assurance-vie devait être modifié.
 

EVITER LES ASSURANCES VIES IMPOSANTS DES VERSEMENTS REGULIERS


Nous ne conseillons pas ces contrats d’assurance vie car ils s’accompagnent presque toujours de pénalités en cas d’interruption des versements. Il est souhaitable de choisir un contrat à versements libres ou périodiques. C’est le cas des meilleures assurances-vie.
 

INSERER SI BESOIN UNE CLAUSE D’INALIENABILITE


Si vous désirez ouvrir un contrat d’assurance-vie pour le compte de tiers, vos enfants par exemple, tout en souhaitant que l’utilisation du capital soit verrouillée, vous pouvez inclure une clause d’inaliénabilité lors de l’ouverture de l’assurance-vie. Vous pourrez ainsi conditionner le retrait du capital à l’achat d’un bien immobilier par exemple ou encore à l’atteinte d’un âge prédéfini (30 ans par exemple).
 

CONSEIL : NE SORTEZ PAS DE VOTRE ASSURANCE VIE A N’IMPORTE QUEL MOMENT


Le fonds euros d’une assurance-vie est revalorisé tous les jours d’un Taux Minimum Garanti. En revanche, la Participation Aux Bénéfices (PAB) est versée par l’assureur une fois par an en général. L’idée est simple, nous vous conseillons de ne pas clôturer avant d’avoir touché sa Participation. Si l’assureur la verse en fin d’année ou si le retrait est conséquent, il faut absolument laisser un minimum sur le contrat pour percevoir la PAB.
 

Connaître notre sélections des meilleurs assurances vie


Mlle Mme M.

Nom* Téléphone portable*
Prénom* Email*

Votre message



*champs obligatoires