Investir dans un vignoble : Tout Savoir
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn

 
 

 

LE GROUPEMENT FONCIER VITICOLE

 
Investir dans un vignoble via un groupement foncier viticole (GFV) est un investissement plaisir permettant :

-  une diversification de ses actifs,
-  l’acquisition de parts d’un domaine viticole
-  et le bénéfice de réels avantages fiscaux.

Pour le réaliser nous vous apportons notre conseil :

1.  Sélection du ou des domaines viticoles potentiels
2.  Mise en relation avec l’exploitation
3.  Visite du domaine si vous le souhaitez

 

Le groupement foncier viticole pour investir dans un vignoble


Acquérir une part de GFV, c’est devenir propriétaire d’un morceau de vigne.

Le Groupement Foncier Viticole (GFV) est un groupement dont l’objectif est d’acquérir à plusieurs la propriété collective d’un domaine viticole.

L’investissement dans un vignoble est un investissement de niche, original par sa diversification. Il octroie de plus du prestige à son propriétaire, qui a la faculté d’acquérir annuellement son vin à un tarif « propriétaire »

Le choix du vignoble à acquérir repose sur des caractéristiques spécifiques, notamment sa situation, sa notoriété, sa qualité, ses perspectives de développement, sa superficie…
 

Le groupement foncier viticole pour diversifier son patrimoine


En période de crise économique, pouvoir investir dans un vignoble et donc dans un actif tangible représente une réelle opportunité.

Les investisseurs recherchent la sécurité et l’investissement dans un GFV possède cette particularité spécifique.

Un domaine viticole constitue un actif peu sensible aux aléas de la vie politique et, à la différence des marchés financiers, procure une part de rêve. La vigne ramène aux valeurs traditionnelles.

Carte GFV groupement foncier viticoleGFV groupement foncier viticole
 
L’offre des domaines sélectionnés couvre les zones géographiques suivantes :
 
Bordelais, Vallée du Rhône, Bourgogne,
 
Val de Loire et Languedoc Roussillon.



 
 

Avantage successoral du groupement foncier viticole


L’acquisition de parts de groupement foncier viticole est un outil de transmission successorale particulièrement efficace.

Elles donnent droit à une exonération partielle de droits de succession, mais également de donation, égale à 75 % de la valeur des parts pour la fraction n’excédant pas 101 897 euros, et de 50 % au-delà.

Cette exonération est subordonnée à la condition que le bénéficiaire reste propriétaire des biens pendant 5 ans (CGI art. 793).

Pour les donations, le bénéfice de cette exonération est subordonné à une condition supplémentaire, à savoir que les parts soient détenues par le donateur depuis plus de 2 ans.
 

Le groupement foncier viticole pour réduire son ISF


Les parts de GFV n’entrent que partiellement dans la base imposable de l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF).

La valeur des parts d’un groupement foncier viticole est en effet exonérée à hauteur de 75 % dans la limite de 101 897 € et à hauteur de 50 % au-delà de ce seuil.

Cet avantage s’applique après la deuxième année détention. La durée est appréciée au 1er janvier de l’imposition.

Cette avantage offert par les groupements fonciers viticoles est fortement appréciable lorsque le contribuable se situe juste au dessus d’une tranche d’imposition ISF.
 

Faculté d’acquisition du vin de son propre domaine


Chaque année, l’investisseur propriétaire a la faculté d’acquérir du vin du dernier millésime de son domaine viticole.

Cette faculté est naturellement fonction de leur participation capitalistique au domaine. Cette option d’achat s’exerce au un tarif propriétaire.

C’est ensuite l’occasion de déboucher en famille ou entre amis une bouteille de son propre château.
 

Le groupement foncier viticole pour un rendement constant


On n’investit pas dans un vignoble pour le rendement mais pour la diversification de son patrimoine et pour l’amour du vin.

Le rendement généralement distribué est généralement de 1.5 % avec une stabilité remarquable. Les revenus évoluent chaque année en fonction de la valeur du vin de l’appellation considérée, fixée par arrêté préfectoral.

Les revenus issus d’un GFV s’intègrent les revenus globaux, comme des revenus fonciers.

La plus-value des GFV est quant à elle exonérée au bout de 30 ans.
 

Pour connaître l’ensemble des groupements viticoles disponibles


Mlle Mme M.
 
Nom* Téléphone portable*
Prénom* Email*
Code postal Heure de rappel

Votre message
 

Veuillez copier le code de sécurité*
CAPTCHA Image
Changer le code
*champs obligatoires